Formation et audit sur l’incivilité et la prévention de l’acte terroriste

Formation et audit sur l’incivilité et la prévention de l’acte terroriste, pourquoi ?

Des actes d’incivilités, de violences ou terroristes sont en hausse au sein de notre société. CSRD propose des formations afin de répondre au mieux à des situations d’urgence, d’appréhender le degré du danger et d’avoir la bonne réaction pour la protection du public et du personnel. Cette formation s’adresse à toutes personnes ou sociétés pouvant être confrontées à des situations d’insécurité.

(Formation éligible OPCA)

Objectifs de la formation
  • Identifier les situations pouvant générer de l’insécurité et des conflits
  • Gestion du stress
  • Appliquer des règles de négociation lors de situations sensibles
  • Intervenir dans le respect du cadre juridique et des limites de ses missions sans se mettre en danger.
Nombre de personnes
  • Session 10 personnes
Prérequis
  • Maitrise de la langue française, personne valide
  • Public Handicapé : Nous contacter
Délais d’accès
  • Sous 15 jours
Durée
  • 1 jour, soit 7 heures
Moyens pédagogiques et techniques
  • Diaporama, Exposé participatif, Mise en situation
Moyens permettant d’apprécier les résultats de l’action
  • Questionnaire QCM
Tarif
  • 200 EUR HT par personne

Description de la formation

Programme :

  • Définition du conflit
  • Classification des infractions
  • La légitime défense
  • La communication
  • Les différents types de communication
  • Efficacités des modes de communication
  • Les signes de comportement à risques
  • Gestion du stress
  • Gestion physique du conflit
  • Hexamètre de Quintilien
  • VMA ou acte terroriste
  • Exercices de mise en situation

CSRD a été créé par Régis DUBOIS, ancien fonctionnaire de police qui a fait une partie de sa carrière dans une division Anti-terroriste et ensuite à la Brigade de Recherche et d’Intervention « Brigade antigang » service le plus prestigieux de la police judiciaire au 36, quai des orfèvres à Paris, qui a à son actif le plus d’arrestations de malfaiteurs chevronnés en flagrant délit et de gestion de prises d’otages.